La forêt, la ressource

La forêt française

La forêt française est la première forêt feuillue d’Europe. Elle est essentiellement privée (74 %), avec 3,8 millions de propriétaires. Les forêts publiques, de l’Etat (10 %) ou des collectivités territoriales (16 %), sont gérées par l’Office National des Forêts, établissement public à caractère industriel et commercial, conformément au régime forestier.
La plus grande partie de la forêt française a pour vocation de produire du bois d’oeuvre de qualité, dans le cadre d’une gestion durable, c’est-à-dire soucieuse de la conservation de la diversité biologique et du maintien des potentialités des sols, en évitant toute évolution irréversible.

Gestion durable

La gestion durable débute en forêt

En savoir plus

Vous avez dit « durable »
Pour l’essentiel, la gestion durable des forêts est la méthode retenue pour mettre en pratique, dans le secteur forestier, la notion de développement durable aujourd’hui connue dans le monde entier.
Traduction du concept de « Sustainable Development » qui a été mentionné pour la première fois en 1987 par Gro Harlem Brundtland, Premier ministre en Norvège et présidente de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement dans son rapport « Notre Avenir à tous », sous la définition suivante : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.”

De la gestion durable des forêts…
La notion de gestion forestière durable a été précisée, continent par continent, lors de différentes conférences qui se sont tenues durant la première moitié des années 90 et qui ont donné naissance à différents processus à l’échelle continentale : celui d’Helsinki pour l’Europe, de Montréal pour l’Amérique du Nord et de Tarapoto pour l’Amérique Latine. Initié à Strasbourg en 1990, institué lors de la conférence d’Helsinki en 1993 et finalisé à Lisbonne en 1998, le processus européen de gestion forestière durable définit six grands critères :

  • maintien des capacités de production biologique,
  • maintien du bon état sanitaire,
  • satisfaction de la fonction de production de bois,
  • respect de la biodiversité,
  • protection du sol et des eaux,
  • fourniture des diverses “aménités » (accueil du public, paysage…).

Les consommateurs
Autant dire tout le monde, puisque chacun de nous achète et utilise, entre autres produits, ceux de la filière bois : papiers, emballages, meubles, matériaux de construction… S’agissant du bois, nous avons d’autant plus conscience de l’impact social et environnemental de nos choix que la forêt est, par ailleurs, notre milieu d’agrément favori.
D’où une préférence naturelle pour les produits certifiés garantissant des modes de gestion et d’exploitation des forêts respectueux de l’environnement, de la biodiversité et des populations locales.

Pour aller plus loin :

Guide des achats durables
PEFC France
FSC

Essences et territoires

Quelles sont les essences principales de la forêt française et quelle est leur répartition nationale ? Découvrez la richesse et la variété de nos massifs.

En savoir plus

Notre forêt, en termes de surface au niveau européen, se classe en quatrième position, derrière la Suède, la Finlande et l’Espagne. Importante tant socialement qu’économiquement, elle représente à l’échelle nationale plus de 25% de notre territoire.

Essences et territoires
Quelles sont les essences principales de la forêt française et quelle est leur répartition nationale ? Découvrez la richesse et la variété de nos massifs.

Variété de la forêt française

La forêt française est constituée de :

  • 67% de peuplements de feuillus, principalement en plaines ou à moyenne altitude; les feuillus représentent au moins 75% du couvert
  • 21% de peuplements conifères en zone montagneuse, dans le massif landais ou en plantations dans l’ouest de la France
  • 12% de peuplements mixtes en moyenne montagne ou dans des massifs forestiers
  • le volume de bois sur pied représente 2,7 milliards de m3 en France métropolitaine
  • la production biologique annuelle est de 91,6 milliards de m3 sur la période 2006-2014

On compte près de 130 essences sur le territoire métropolitain.

Pour aller plus loin :

Inventaire Forestier National

Organisation

Une forêt est entretenue par son propriétaire, mais il y a plusieurs types de propriétaires forestiers dans notre pays. Tour d’horizon et chiffres clés à l’appui.

En savoir plus

Les trois-quarts de la forêt française (12,6 millions d’hectares) appartiennent à des propriétaires forestiers privés. Le quart restant est divisé en forêts domaniales qui appartiennent à l’État (1,5 millions d’hectares) et en forêts qui appartiennent à des communes, des collectivités locales ou à des établissements publics. (2,7 millions d’hectares).

Les régions les plus boisées de France sont la Corse, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Bourgogne-Franche-Comté.

Pour aller plus loin

http://www.onf.fr/
Le portail des forestiers privés

Les ressources

Ressource forestière

Le volume de bois sur pied dans les forêts françaises est estimé en 2018 à 2,7 milliards de m³. La forêt privée représente 75 % , la forêt publique 25 %.

Les plantations en France :

Chaque année, 80 millions d’arbres sont plantés en France, soit 2,5 arbres par seconde.

Pour aller plus loin :

http://www.onf.fr/
http://www.foretpriveefrancaise.com/
http://portail.fncofor.fr/

Inscrivez-vous pour
recevoir nos actualités

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées par le CNDB dans un fichier informatisé et exclusivement destinées à l’envoi de la newsletter. Pour plus d’information, consultez nos mentions légales.