FAQ

Questions fréquentes

Où trouver un professionnel ?

Vous pouvez télécharger directement les listes de professionnels suivantes :

Liste non exhaustive de BET bois – édition mars 2014
Liste non exhaustive d’entreprises de construction bois – édition septembre 2008
Liste non exhaustive de fabricants de composants bois – édition septembre 2008

Quels sont les différents classements d'aspect et d'utilisation du bois ?

Téléchargez le document qui vous permettra de savoir comment sont définis les classements pour les résineux, feuillus, et bois tropicaux.

Télécharger

Comment évaluer la quantité de bois dans une construction ?

Nous avons élaboré pour vous aider une méthode simplifiée, qui permet d’apprécier très rapidement la quantité de bois utilisée dans un ouvrage, sur la base d’informations facilement disponibles.

Télécharger le document Outil de calcul

Que faut-il savoir sur les revêtements extérieurs en bois ?

Ce guide “Revêtements extérieurs en bois”, présente la diversité de produits, matériaux et finitions à disposition des concepteurs. Il fait le point sur la mise en oeuvre, l’entretien, les aspects environnementaux et la réglementation. Il s’achève par des exemples de réalisations concrètes, coupes et croquis à l’appui. La diversité des revêtements extérieurs bois vous permettra de surprendre et accompagner vos prescripteurs.

Télécharger

La certification, ça concerne qui ou quoi ?

La certification, selon son objet, revêt différentes formes. La procédure de certification permet de certifier des produits, mais aussi des services, des systèmes de management ou encore des personnes. Il existe aujourd’hui différentes démarches de certifiaction : certification de produit, certification de service, certification de système, certification de personne, qualification professionnelle, certification de conformité à l’Avis Technique, marquage CE.

Certification de produit
DEMARCHE : volontaire
OBJET DE CERTIFICATION : produits industriels (construction par exemple), équipements, biens de consommation…
CIBLE : particulier, entreprise, donneur d’ordres
CERTIFICATION SUR LA BASE DE : référentiels, normes
EXEMPLES DE CERTIFICATION : NF, Acerbois, CTB

Certification de service
DEMARCHE : volontaire
OBJET DE CERTIFICATION : qualité de service d’une entreprise, savoir-faire, professionnalisme
CIBLE : particulier, entreprise, donneur d’ordres
CERTIFICATION SUR LA BASE DE : référentiel établi par l’organisme certificateur
EXEMPLES DE CERTIFICATION : CTB A+

Certification de système
DEMARCHE : volontaire
OBJET DE CERTIFICATION : systèmes de management lors d’un processus de production (insistance sur l’aspect environnemental, l’aspect sécuritaire ou l’aspect organisationnel de la production…)
CIBLE : entreprise, donneur d’ordres
CERTIFICATION SUR LA BASE DE : normes internationales ou référentiels
EXEMPLES DE CERTIFICATION : ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001

Certification de personne
DEMARCHE : volontaire
OBJET DE CERTIFICATION : la compétence ou l’expertise d’une personne individuelle
CIBLE : particulier, entreprise, donneur d’ordres
CERTIFICATION SUR LA BASE DE : référentiels, réglementation, normes
EXEMPLES DE CERTIFICATION : certification expert en pathologie du bois dans la construction

Qualification professionnelle
DEMARCHE : volontaire
OBJET DE QUALIFICATION : capacité technique et compétences d’une entreprise dans un domaine donné
CIBLE : particulier, entreprise, donneur d’ordres
QUALIFICATION SUR LA BASE DE : référentiels établis par l’organisme de qualification
EXEMPLES DE QUALIFICATION : Qualibat, Qualisport, OPQBI

Certification de conformité à l’Avis Technique
DEMARCHE : volontaire
OBJET DE CERTIFICATION : nouveaux produits ou procédés qui n’entrent pas dans un cadre normatif et qui bénéficie d’un Avis Technique
CIBLE : entreprise, donneur d’ordres
CERTIFICATION SUR LA BASE DE : conformité à l’Avis Technique et spécifications techniques
ORGANISME ET MARQUE : CSTB et CST Bat

Marquage CE
DÉMARCHE : obligatoire pour la mise sur le marché en Europe
OBJET DE MARQUAGE : produits et kits dans le champ de la Directive « produits de construction » 89/106
CIBLE : particulier, entreprise, donneur d’ordres
MARQUAGE SUR LA BASE DE : spécifications techniques harmonisées, définies dans la norme de référence ou l’ATE (Agrément Technique Européen)
NOTE : la procédure d’attestation de niveau 1 (il y a 4 types d’attestation de conformité dans le marquage CE pour la DPC 89/106) correspond à une démarche de certification avec contrôles par un organisme indépendant et notifié.

Guide Connaître, prescrire et utiliser les certifications bois construction

La certification, pourquoi ?

« En ces temps où la circulation des biens et des personnes, les échanges commerciaux se situent à l’échelle de la planète, les clients et consommateurs peuvent être amenés à s’interroger sur la manière de mieux acheter. La certification apporte des garanties et peut être un critère de choix pertinent. Le fait que les certifications de produits et services soient encadrées par le code de la consommation est une assurance pour le marché d’engagements sérieux et contrôlés par des organismes compétents et indépendants. »

Daniel GUINARD, Directeur Général FCBA

En savoir plus

La certification, comment procéder ?

Du dépôt de marque à la surveillance assurée par l’organisme certificateur, certaines étapes doivent être suivies pour obtenir une la certification :

  • Dépôt d’une marque collective de certification
  • Etablissement d’un référentiel par l’organisme certificateur en concertation avec les représentants des diverses parties intéressées. Ce document définit le périmètre et les caractéristiques certifiées, explicite les méthodes d’essais et procédures de contrôle et précise les conditions du droit d’usage.
  • Constitution d’un Comité de Marque regroupant l’ensemble des parties intéressées
  • Demande du droit d’usage : une entreprise fait une demande de droit d’usage de la certification concernée.
  • L’évaluation : l’organisme certificateur procède à l’évaluation des produits, systèmes ou services concernés par des essais ou audits afin de déterminer s’ils correspondent aux caractéristiques énoncées dans le référentiel.
  • L’attribution : si l’objet satisfait aux exigences du référentiel, un droit d’usage de la certification est accordé après avis du Comité de Marque, le cas échéant.
  • La surveillance : durant la période d’usage de la marque de certification, une surveillance est exercée par l’organisme certificateur à travers des procédures de contrôles (définies dans le référentiel), assurant ainsi le maintien des caractéristiques certifiées.

En savoir plus

Inscrivez-vous pour
recevoir nos actualités

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées par le CNDB dans un fichier informatisé et exclusivement destinées à l’envoi de la newsletter. Pour plus d’information, consultez nos mentions légales.