Accédez à l'extranet

 

Terrasse en bois

Pourquoi et comment poser une terrasse en bois

 

 

 

La terrasse en bois est une façon simple et harmonieuse d'adoucir une construction en dur ou de prolonger la maison bois.

 

 

Choisir les essences

 

Les essences de bois utilisées pour la réalisation des terrasses doivent répondre à certaines exigences techniques. La principale est la durabilité du bois, généralement fonction de sa densité dont dépendra en grande partie la durée de vie de votre terrasse.

Les essences de bois sont classées sur une échelle de 1 à 5, en fonction de leur résistance aux agressions. Pour une terrasse en bois, un bois de classe 1 à 3 est recommandé.

On utilise deux grandes familles de bois : les pins traités et les bois exotiques.
  • Les essences de bois européennes : certaines essences, naturellement durables, se prêtent sans traitement à l’utilisation extérieure: châtaignier, robinier, chêne… D’autres nécessitent un traitement de préservation : pin maritime, pin sylvestre, douglas… Ces essences de bois sont à privilégier sur le plan économique et environnemental.
  • Les bois exotiques : certains bois exotiques, particulièrement denses, se révèlent très résistants à l’humidité. L’absence de nœuds leur donne un aspect esthétique très uniforme. Il est nécessaire pour assurer une bonne qualité du bois de choisir des produits qui apportent des garanties sur l’origine légale et durable des bois.

 

 

Choisir la technique

La réalisation d’une terrasse en bois repose toujours sur le même principe: un ensemble de lames de bois posées sur une structure composée de lambourdes de bois (ou solives).

Elle peut s’installer sur tout type de sol : sur sol dur (chape de béton, structure en bois existante, balcon,...)ou en pleine terre. Dans ce dernier cas, on fixe généralement la structure sur des plots en béton ou des parpaings.

 

 

La terrasse en lames de bois

 

Les lames en bois permettent de réaliser de véritables parquets d’extérieur. Elles sont faciles à démonter et à changer lorsqu’elles sont abimées.
D’une largeur comprise entre 75 mm et150 mm elles peuvent avoir plusieurs aspects : lisses, à côtes ou rainurées.

Pour poser des lames :
• Si besoin, niveler la surface du sol pour qu’il soit bien plan
• Poser une bâche géotextile pour éviter la repousse des mauvaises herbes
• Installer une structure en lambourdes (pièces de bois horizontales de soutien), posées sur des cales ou sur des plots en PVC
• Régler des lambourdes ou des plots pour bien répartir le poids
• Fixer les lames, en ménageant un espace pour l’écoulement des eaux et en utilisant des vis inoxydables

 

 

La terrasse en caillebotis

 

Les caillebotis sont des dalles de bois pré-assemblées et fabriquées en usine. C’est la façon la plus simple de réaliser une terrasse en bois car ils sont très faciles à installer, par simple emboîtage. C’est aussi la solution idéale pour construire des terrasses carrées ou rectangulaires : on peut jouer avec le quadrillage des caillebotis pour réaliser des motifs géométriques esthétiques et originaux.

 

Les 3 types de pose pour les caillebotis:

  • La pose vissée : comme pour les lames de bois, les caillebotis sont vissés sur une structure de lambourdes fixées au sol.
  • La pose directement sur le sol : ce type de pose (directement sur une chape de béton) est fréquemment utilisé mais il est déconseillé à cause des problèmes d’écoulement d’eau qu’il entraîne.
  • La pose sur plots réglables : c’est la pose la plus pratique. Les angles des caillebotis s’encastrent dans les plots réglables en hauteur. La finition consiste, en fin de chantier à fabriquer un cadre entourant la terrasse pour cacher les plots.

 

 

 

 

Les finitions après la pose

 

Poncer les arêtes des lames qui ont été sciées, afin d’éviter les échardes.
En extérieur, la couleur du bois évolue naturellement avec le temps : pour conserver longtemps la teinte d’origine du bois, appliquer de l’huile pour bois (ou “saturateur”), deux fois dans l’année.

 

 

L'entretien et le nettoyage

 

Si l'on accepte l’évolution naturelle de la couleur du bois, une terrasse nécessitera très peu d’entretien : un simple nettoyage au jet d’eau haute pression, une à deux fois par an, est suffisant.
Ce traitement est toutefois indispensable pour empêcher tout développement ou de champignons.

Tous les deux ou trois ans, il est également recommandé d’appliquer un produit “spécial terrasse en bois” afin d’éviter les traces d’usure trop apparentes.

Et, si l'on regrette la teinte “bois” d’origine de la terrasse, il existe des produits “dégriseurs”  pour lui redonner sa teinte.

 

 

Quleques conseils préalables

 

  • Penser à l'ensoleillement : observer la course du soleil avant de choisir. Les zones les plus ensoleillées sont orientées au sud et à l’ouest. Au nord une terrasse recevra très peu de soleil et sera sensible à l’humidité.

 

  • Se méfier du vent : selon l’emplacement de votre terrain, une terrasse peut être exposée aux vents. Cet inconvénient pourra être compensé avec la plantation d’une haie ou la construction d’un mur.

 

  • Faire attention à l'eau : le pire ennemi d'une terrasse en bois est l’eau stagnante. Prévoir soigneusement les écoulements d’eau dès la construction et une légère pente pour être certain que l’eau s’évacuera correctement.

 

  • Faire un plan à l'échelle : pour préparer son projet, réaliser un plan à l’échelle en positionnant tous les éléments de la terrasse ainsi que son environnement immédiat.
    • Employer un papier quadrillé pour faciliter le dessin à l’échelle
    • Tracer les limites de la maison et du terrain, en respectant les contraintes d’urbanisme. Attention à ne pas oublier les accès au gaz, à l’eau, à l’électricité...
    • Indiquer les points cardinaux
    • Placer les arbres alentour, pour imaginer les mouvements de leur ombre

 

 

 


 

 

 

 


Dépliant terrasse
à télécharger

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


DOCUMENT TELECHARGEABLES
E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de 4 400 projets bois présentés dans le Panorama du CNDBEn savoir plus