Accédez à l'extranet

 

Retour d’expériences en logements collectifs : le bois, un matériau qui monte.

 

En 2013, le CNDB publie un ouvrage de retour d’expériences sur 8 opérations de construction de logements collectifs en bois.

 

A travers 22 entretiens, les maîtres d’ouvrages, concepteurs et entrepreneurs de ces projets témoignent de leur utilisation du matériau bois dans leur projet de construction.

 

Jean-Marc Pauget, architecte et délégué-expert au CNDB, a recueilli l’ensemble de leurs discours. Il revient sur l’étude de ces 8 cas, qui a nécessité plus de 12 mois de travail.

 

 

Pourquoi avoir réalisé un tel document ?
Les opérations de logements collectifs bois sont généralement une « première » pour les équipes d’ingénierie, les maîtres d’ouvrage, et même pour les entreprises.
Et de fait, les concepteurs ne bénéficient pas de l’expérience des opérations passées. C’est pourquoi nous avons compilé dans ce document  les retours d’expérience de 8 opérations récentes, sur différents plans : techniques de construction, organisation des consultations, mesures acoustiques, coûts de construction constatés…

 

 

Quels sont les principaux enseignements que vous en avez tirés ?
Pour qu’une opération soit performante, il faut travailler  le plus en amont possible à sa définition technique. Les procédures qui permettent aux concepteurs de travailler très tôt avec les entreprises sont à privilégier.  D’autre part la performance de la construction bois réside beaucoup dans sa capacité à préfabriquer les composants murs, toiture, planchers, balcons…. Il faut donc que l’appel d’offre d’entreprises soit conçu dans un  esprit propice à la préfabrication., avec par exemple des macro-lots.

 

 

Avez-vous constaté des modes de consultation très différents selon les projets ?
Nous avons découverts des modes de consultation très différents, avec des procédures traditionnelles ou type conception construction, et des appels d’offres d’entreprises en corps d’état séparés, en macro-lots ou en entreprise générale. L’examen de ces 8 opérations a mis en évidence les meilleures combinaisons.

 

 

Globalement, comment les différents acteurs de ces projets ont-ils vécu cette « expérience bois » ?
C’est une approche jugée unanimement positive, par tous les acteurs, maitrise d’ouvrage, d’œuvre et entreprises. S'ils reconnaissent avoir passé plus de temps que sur une opération traditionnelle, ils en ont retiré une grande satisfaction avec un chantier propre, des délais raccourcis, et des personnels qualifiés sur le chantier. Tous souhaitent refaire une opération bois.

 

 

L’analyse de ces 8 opérations vous permet-elle de dire que les bois est réellement compétitif sur le marché de la construction de logements collectifs ?
Les prix constatés sont globalement dans la fourchette actuelle des prix pratiqués. Certains coûts un peu plus élevés correspondent à des performances thermiques des ouvrages qui dépassent le niveau BBC. Le point délicat en termes de prix se situe au niveau des planchers entre logements, car  une dalle béton est pour l’instant plus économique. Mais bien que certaines opérations aient été réalisées après une mise en concurrence des différentes filières, béton, métal, bois,  le bois s’est avéré comme la plus pertinente, dans l’équilibre entre la performance et le coût de construction.

 

Commander l'ouvrage sur l'espace librairie du CNDB


E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute la documentation sur la construction et l'aménagement grâce au matériau boisEn savoir plus
Tout connaître sur la filière Forêt-BoisEn savoir plus