Accédez à l'extranet

 

L'emballage en bois

Parmi les objets du quotidien, l'emballage en bois est omniprésent, de la boîte de camembert à la palette qui traverse le monde, le bois est partout et irremplaçable....

 

Ce secteur peu connu emploi presque 13000 personnes en France et est très présent dans notre quotidien.

Lié au transport des marchandises périssables ou non, il est composé de quatre branches d’activités : l’emballage industriel, l’emballage léger, les palettes et la tonnellerie.

La majeure partie de la production est à destination de l’hexagone, seul 20% de la production est exportée. De la cagette à la barquette en passant par la bourriche à huîtres et la boîte à fromage, l’emballage en bois est présent dans de nombreux secteurs de notre quotidien.

 

Ce secteur alimente l’ensemble des activités industrielles. L’agroalimentaire absorbe la production des emballages légers. Le transport et la logistique utilisent en quantité importante les palettes et caisses-palettes pour la livraison de la plupart des biens d’équipement et des produits de consommation.


L'emballage léger

 

Le peuplier est la matière première de la plupart des emballages légers en bois, la France est le premier pays européen en surface plantée de peupliers.
Longtemps cantonnés à la simple fonction d'emballage de transport ou de protection, ces produits sont aujourd'hui appréciés pour la promotion des produits du terroir ou haut de gamme.

Un bilan carbone et une analyse du cycle de vie comparée de l’emballage en bois, en plastique ou en carton, menées en collaboration avec l’Ademe, ont permis de mettre en évidence que l’emballage léger en bois est beaucoup plus respectueux de l’environnement qu’un emballage en plastique ou en carton (consommation d’eau, émission de gaz à effet de serre, etc.) et que l’impact environnemental de la fabrication des emballages légers en bois est quasiment neutre ! (source Siel)

 

Les palettes

 

En France 65 millions de palettes, caisses et caisses-palettes en bois sont fabriquées annuellement. La France dans ce secteur est le premier producteur européen. Ce type d'activité est en forte progression ces dernières années.

 

La tonnellerie

 

La tonnellerie se porte bien, plus d’un tiers des tonneaux sont exportés vers les États-Unis, qui devient de fait le premier client de la France pour les emballages en bois. Les tonnelleries françaises sont implantées dans les régions de Bordeaux, de Cognac et en Bourgogne, principales régions consommatrices de fûts neufs.

Ce secteur ne connaît pas de baisse d'activité et la France reste leader en la matière, tant sur la qualité des bois proposés que du savoir faire.


 

E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETUDE DE CAS : Bois local dans la construction publique et démarches territorialesTélécharger l'étude de cas