Accédez à l'extranet

 

Classes d'emploi

 

Application au bois et aux matériaux à base de bois

 

Généralités
Les différences entre les classes d'emploi sont liées à des différences d'exposition à l'environnement, qui peuvent rendre le bois ou les matériaux à base de bois dégradables par des agents biologiques.

 

Classe d'emploi 1
Situations dans lesquelles le bois ou le matériau à base de bois est utilisé à l'intérieur d'une construction, non exposé aux intempéries et à l'humidification.
L'attaque par des champignons de discoloration ou bien par des champignons lignivores, est insignifiant et toujours accidentel.
Une attaque par des insectes xylophages, y compris les termites, est possible mais la fréquence et l'importance du cas "insecte" encouru sont fonction de la situation géographique.

 

Classe d'emploi 2
Situations dans lesquelles le bois ou le matériau à base de bois est sous abri et non exposé aux intempéries (en particulier la pluie et la pluie battante) mais où il peut être soumis à une humidification occasionnelle mais non persistante.
Dans cette classe d'emploi, il peut se former de la condensation à la surface en bois et des produits à base de bois.
Une attaque par des champignons de discoloration et des champignons lignivores peut se produire.
Une attaque par des insectes xylophages, y compris les termites, est possible mais la fréquence et l'importance du risque "insecte" encouru sont fonction de la situation géographique.

 

Classe d'emploi 3
Généralités
Situations dans lesquelles le bois ou le matériau à base de bois est au-dessus du sol et est exposé aux intempéries (en particulier à la pluie).
Une attaque par des champignons de discoloration et des champignons lignivores peut se produire.
Une attaque par des insectes xylophages, y compris les termites, est possible mais la fréquence et l'importance du risque "insecte" encouru sont fonction de la situation géographique 1.
Les situations d'exposition peuvent être très différentes et, le cas échéant, la classe d'emploi 3 peut être subdivisée en deux sous-classes : la classe d'emploi 3.1 et la classe d'emploi 3.2.

Sous-classe 3.1
Dans cette situation les produits en bois et à base de bois ne resteront pas humides pendant de longues périodes. L'eau ne s'accumulera pas.

Sous-classe 3.2
Dans cette situation les produits en bois et à base de bois resteront humides pendant de longues périodes. L'eau peut s'accumuler.

 

Classe d'emploi 4
Situation dans laquelle le bois ou le matériau à base de bois est en contact direct avec le sol et/ou l'eau douce.
Une attaque par des champignons de discoloration et des champignons lignivores peut se produire.
Une attaque par des insectes xylophages, y compris les termites, est possible mais la fréquence et l'importance du risque "insecte" encouru sont fonction de la situation géographique.

 

Classe d'emploi 5
Situation dans laquelle le bois ou le matériau à base de bois est immergé dans l'eau salée (eau de mer ou eau saumâtre) de manière régulière ou permanente.
L'attaque par des organismes invertébrés marins est le principal problème, particulièrement dans les eaux chaudes, où des organismes tels que Limnoria spp., Teredo spp. et pholades peuvent être la cause de dégâts importants. Il peut également se produire une attaque par des champignons lignivores et un développement de moisissures de surface et de champignons de bleuissement.
La partie de certains éléments d'ouvrage située au-dessus de l'eau, par exemple les pieux utilisés dans les ports, peut être exposée à des insectes xylophages.

 

Récapitulatif des classes d'emploi pour le bois et les matériaux à base de bois

Classes
Usage général a
Occurences des agents biologiques b,c
Champignons de discoloration
Champignons lignivores
Coléoptères
Termites
Térébrants marins
1
À l'intérieur, au sec
-
-
U
L
-
2
À l'intérieur, ou sous abri, non exposé aux intempéries. Possibilité de condensation d'eau
U
U
U
L
-
3

À l'extérieur, au dessus du sol, exposé aux intempéries

Si subdivisé :
3.1 Conditions d'humidification courtes
3.2 Conditions d'humidification prolongées

U
U
U
L
-
4
À l'extérieur en contact avec le sol et/ou l'eau douce
U
U
U
L
-
5
Immergé dans l'eau salée de manière régulière ou permanente
U d
U d
U d
L d
L

U = Omniprésent en europe et au sein de l'UE

 

L = Présent localement en Europe et au sein de l'UE

 

 

a = Il existe des cas limites et des cas extrêmes d'utilisation du bois et des matériaux à base de bois. Il peut en résulter l'affection d'une classe d'emploi différente de celle définie dans la présente norme.

 

b = Il n'est pas nécessaire de protéger le bois contre tous les agents biologiques énumérés car ceux-ci peuvent ne pas être présents ou ne pas avoir d'importance économique dans toutes les conditions de service de toutes les régions géographiques, ou encore ne pas pouvoir attaquer certains matériaux à base de bois en raison de leur constitution spécifique.

 

c = Les agents biologiques sont détaillé dans l'annexe C de la norme NF EN 335

 

d = La partie de certains élément d'ouvrage situé au dessus de l'eau peut-être exposé à tous les agents biologiques mentionnés ci-dessus.

 


 

Afin d’appréhender le comportement des éléments et ouvrages en bois en matière de maÎtrise de la durabilité biologique, nous vous conseillons fortement de vous reporter au fascicule de documentation FD P 20-651 Durabilité des éléments et ouvrages en bois édité par l'AFNOR.

 

 

E-boutique
sample1

A LA UNE
SEQUENCES BOIS 105

sample1

S'ABONNER À SÉQUENCES BOIS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de 4 400 projets bois présentés dans le Panorama du CNDBEn savoir plus